Haut de page

Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Lérot

Un masque noir, une queue poilue et de grandes oreilles ? Venez découvrir le Lérot, l’espèce de ce mois !

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

Le Lucane Cerf-volant

Lucanus cervus

 

 

C’est un géant…toutes proportions gardées !

  © Lucane

cerf-volant mâle par Clame Reporter — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=50122431

 

Ordre : Coleoptera
Famille : Lucanidae
Genre : Lucanus
Espèce : Lucanus cervus

Scarabée ou cervidé ?
Description morphologique de l’espèce

Le Lucane cerf-volant est un grand coléoptère de 35 à 85 mm pour les mâles et 20 à 50 mm pour les femelles. C’est le plus grand coléoptère d’Europe.

Il y a une grande différence entre le mâle et la femelle :

Le mâle a des mandibules très développées rappelant le bois de cervidés d’où le nom de “Lucane cerf-volant”. Ces mandibules ne permettent pas de s'alimenter mais servent aux mâles lors de l’accouplement ; Le Lucane cerf-volant va utiliser ses mandibules pour maintenir la femelle.

Lucane

Lucane cerf-volant mâle par Didier Descouens

Les femelles sont appelées des “Biches”. Elles sont plus petites avec des mandibules moins développées. La femelle du Lucane cerf-volant ressemble beaucoup à la Petite Biche (Dorcus parallelipipedus), mais quelques indices permettent de les différencier :

  • la taille : la Petite Biche mesure entre 15 et 25 mm alors que la femelle du Lucane cerf-volant (la Biche) mesure entre 20 et 50 mm
  • La taille des mandibules : elles sont plus petites chez la Petite Biche
  • La couleur : contrairement à la Lucane cerf-volant femelle qui est marron foncé avec des élytres brillantes, la Petite Biche est noir mat
  • Dernier indice : s’il y a 1 seule épine sur le tibia postérieur du coléoptère c’est une Petite Biche alors qu’il y a deux ou trois épines sur les pattes postérieures de la Biche.
Lucane

Lucane cerf-volant femelle (ou Biche) par Didier Descouens

Petite Biche

Petite Biche à ne pas confondre avec la femelle du Lucane cerf-volant Par Didier Descouens

Ecologie de l’espèce
Milieu de vie/habitat

Malgré sa grande taille, le Lucane cerf-volant est difficile à observer. C’est une espèce crépusculaire. Il vit essentiellement dans les lisières forestières et les trouées même s’il est possible de l’observer dans les grands parcs ou jardins urbains. Son vol est lourd et bruyant. Il est possible que vous l'entendiez voler avant de le voir à partir du mois de mai jusqu’à fin juillet.

Développement

Le Lucane cerf-volant a besoin des vieux chênes pour se développer. Après l’accouplement, la Biche va pondre entre 50 et 100 œufs au niveau des racines d’un vieux chêne à 75 cm de profondeur. Des larves vont éclore au bout de 18 à 32 jours suivant la température extérieure. Les larves de ce coléoptère sont saproxylophages. Elles vont donc consommer les racines de vieux chênes et du bois mort pendant 2 à 5 ans. La larve va ensuite se métamorphoser en nymphe. Le stade nymphal va durer au maximum un mois avant de se transformer en un coléoptère adulte.

Effectifs, tendances et statut
En Europe

Le Lucane cerf-volant est classé comme “quasi-menacé” dans la Liste rouge européenne. Il est aussi inscrit dans l’annexe II de la Directive Habitats Faune Flore, c'est-à-dire qu'à l’échelle européenne, cette espèce est considérée comme une espèce d’intérêt communautaire et que sa présence est suffisante pour classer la zone en ZSC (Zone Spéciale de Conservation) qui constitue le réseau Natura 2000.

Malgré ce statut, le Lucane cerf-volant est largement présent dans toute l’Europe occidentale.

En France

Le Lucane cerf-volant est visible partout en France même si sa présence peut être plus ou moins rare suivant la région.

Répartition

Répartition du Lucane cerf-volant par MOULIN Nicolas (INPN)

En Ile-de France
Répartition

Carte des observations du Lucane Cerf-volant en IDF, Faune Île-de-France

La carte de répartition du Lucane cerf-volant montre que cette espèce est absente des milieux avec une agriculture intensive. Le Lucane cerf-volant est en effet une espèce de milieu forestier qui se déplace entre les milieux boisés via les haies. La disparition des haies a contribué à sa disparition localement.

Comment le protéger ?

Le Lucane cerf-volant a besoin d’arbres morts pour le développement de ses larves. Les gestionnaires d’espaces verts vont choisir de laisser quelques arbres sénescents pour le Lucane cerf-volant tout en assurant la sécurité du public. Ainsi nous vous encourageons à laisser les arbres morts dans votre jardin et à être tolérants sur le “désordre” que peut procurer la vue d’un arbre mort au cours de votre promenade dans un espace vert.

Le saviez-vous ?

Le Lucane cerf-volant fait l’objet d’un programme de science participative mené par l’OPIE : « En quête d’insectes ! je crois que j’ai vu un Lucane Cerf-volant ». Ainsi, si vous pensez avoir rencontré un Lucane cerf-volant, n’hésitez pas à envoyer votre observation avec votre nom et prénom, la date et le lieu de l’observation ainsi que votre adresse mail sur la page internet de l’OPIE www.insectes.org/enquetes.

Bonnes observations !

Bibliographie
Ouvrages
  • BARAUD, J. 1992. Faune de France : France et régions limitrophes. 78, Coléoptères Scarabaeoidea d'Europe. Fédération française des sociétés de sciences naturelles. Paris - Société linnéenne de Lyon. Lyon. 856 pp.
  • BENSETTITI F., GAUDILLAT V., 2014. Cahiers d'habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Tome 7. Espèces animales. La Documentation française. 353 pp.
  • BOUGET C., BRUSTEL H., NOBLECOURT T., ZAGATTI P., 2019. Les Coléoptères saproxyliques de France, Muséum national d’histoire naturelle, publications scientifiques, 738 p.
  • MÉRIGUET B., MERLET F. & HOUARD X., (2012) - Enquête d’insecte : le Lucane cerf-volant - Bilan 2011 et perspectives 2012. Office pour les insectes et leur environnement, 24 p.
Sites internet

Article rédigé par Julie Desmist