Haut de page

Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Roitelet huppé

Cinq ou six grammes d’énergie : un « roi-plume » hyperactif fait l’affiche ce mois-ci. Vous avez deviné ? C’est le Roitelet huppé !

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois

> Retour

Glossaire

Afrique sahélienne : large bande de terre au sud du Sahara.

Aires de rapaces : autre appellation pour le nid construit par les rapaces.

Auxiliaire de culture : organisme vivant qui fournit des services écosystémiques permettant de faciliter la production agricole. Il remplace tout ou partie du travail et des intrants apportés par l’agriculteur.

Bagueur : personne habilitée à marquer des oiseaux au moyen de bagues métalliques ou plastiques placées autour d'une de leurs pattes.

Bavette : tâche contrastée juste sous le bec de l’oiseau.

Bocage : champs entourés de haies d’arbres.

Calotte : désigne le sommet de la tête des oiseaux.

Canards de surface : canards qui trouvent leur nourriture à la surface des étendues d’eau. Ils plongent rarement et seulement à mi-corps. Ils sont nommés ainsi par opposition aux canards plongeurs qui eux plongent entièrement dans l’eau pour trouver leur nourriture.

Caractère dérivé : un caractère dérivé au sein d’un groupe d’espèces est un caractère nouveau résultant de la modification d'un caractère ancestral au cours de l'évolution précédant ce groupe d’espèces. Ce caractère est commun à tout un groupe d'espèces et à leur espèce ancestrale.

Cavernicole : se dit d’un oiseau qui se reproduit ou s’abrite dans une cavité.

Cavicole : se dit d'une espèce qui se reproduit dans une cavité, qu elle soit naturelle ou artificielle.

Cercle oculaire : anneau de plumes minuscules entourant l'oeil.

Croupion : extrémité postérieur du corps de l'oiseau.

Couvertures alaires : plumes qui protègent les plumes de vol de l’aile que l’on appelle les rémiges.

Couvertures primaires : plumes qui couvrent les rémiges primaires qui sont les plumes de vol de la partie externe de l'aile.

Couvertures secondaires : plumes qui couvrent les rémiges secondaires qui sont les plumes de vol de la partie médiane de l'aile.

Culmen : arête dorsale de la mandibule supérieure des oiseaux.

Dimorphisme sexuel : ensemble des différences morphologiques entre les individus mâle et femelle d'une même espèce.

Disque facial : ensemble des plumes entourant les yeux des rapaces nocturnes, leur donnant un aspect caractéristique. Ce disque facial semble avoir une fonction auditive.

EBCC : European Bird Census Council : organisation ornithologique qui étudie la distribution et la démographie des populations d’oiseaux d’Europe dans le but de nourrir et d’appuyer les efforts de conservation et de gestion des espèces. Cette organization compte plus de 40 pays membres dont la France.

Ecozone paléarctique : zone terrestre de très grande surface, couvrant l'Europe, l'Afrique du Nord (jusqu'au Sahel septentrional), les deux-tiers nord de l'Asie (jusqu'à l'Himalaya), et le Moyen-Orient (sauf l'Arabie).

Effectif nicheur : nombre de couples reproducteurs

Espèce spécialiste : une espèce est spécialiste lorsque l'on trouve au moins deux tiers de sa population dans un habitat spécifique (agricole, forestier, bâti), une espèce est dite généraliste lorsqu'elle est répartie indifféremment en différents milieux.

Flanc : partie latérale du corps de l'oiseau.

Généraliste : espèce en mesure de prospérer dans un grand nombre de conditions environnementales et pouvant faire usage d'une grande variété de ressources

Global invasive species database : (base de données mondiale des espèces envahissantes)  : c’est une base de référence libre sur internet concernant les espèces exotiques modifiant la biodiversité originelle d'une région à la suite de leur introduction.

Grégaire : qui montre une tendance à vivre en bandes.

Incubation : action de couver un œuf, de le maintenir au chaud pour faciliter le développement de l'embryon.

Interspécifique : entre espèces différentes.

Jachères : terres au repos.

Jizz : perception personnelle qui permet à partir de certains critères ( l'allure général, le mouvement, le comportement, les couleurs etc.) d'identifier un oiseau. On parle du jizz d'un Oiseau.

Laridés : famille d’oiseaux réunissant les goélands, les mouettes et les sternes

Limicole : Les limicoles sont des oiseaux qui appartiennent à l’ordre des charadriiformes qui compte 222 espèces dans le monde. Ce groupe inclus notamment les chevaliers, les bécasseaux, les courlis, les barges, les pluviers et bien d’autres. Mais pourquoi limicole ? Ce nom provient du latin « limus » qui signifie « limon » ou « boue », faisant référence à leur comportement alimentaire particulier : en effet, ces oiseaux sont associés à l’eau et se nourrissent habituellement de petits organismes vivant dans la vase. Pour cela, ils ont des pattes généralement longues leur permettant de s’aventurer en eaux profondes là où d’autres ne le pourraient pas. On les retrouve dans toutes sortes de zones humides que ce soit dans les terres ou sur les côtes. Leurs becs sont de forme et de taille très diverses selon leur alimentation. Ce groupe est assez atypique de par la diversité des oiseaux qui le compose et quel que soit le critère avec lequel on les définit, il y a toujours une exception à la règle ! On peut toutefois établir des généralités caractéristiques. Par exemple, la plupart sont migrateurs et vivent en groupe, excepté pendant la nidification où ils sont plus solitaires. Aussi, la majorité d’entre eux nichent au sol et affectionnent les zones dégagées.

Loge : trou creusé par un oiseau pour nicher.

Lore : espace compris entre la partie antérieure de l'œil et les narines.

Manteau : partie supérieure du corps au sens large, comprenant le dos et les ailes.

Migrateur partiel : se dit d'une espèce pour laquelle certaines populations sont migratrices d'autres sont sédentaires.

Migration post-nuptiale : migration des sites de reproduction vers les sites d'hivernage.

Migration prénuptiale : migration des sites d’hivernage vers les sites de reproduction.

Mimétisme : particularité des espèces qui, en raison de leur forme et/ou de leur couleur, peuvent se confondre avec l'environnement ou avec les individus d'une autre espèce.

Miroir : barre de couleur iridescentedessinéessur les plumes des ailes chezcertaines espèces d’oiseaux comme les canardsdu genre Anas.

Mouvements erratiques : mouvements sans direction précise, au hasard, imprévisibles.

Mue : processus de renouvellement des plumes chez les oiseaux.

Natura 2000 : vaste réseau européen de zones naturelles protégées qui a pour objectif de préserver la flore, les oiseaux et les habitats.

Nichée : ensemble des oisillons au nid que les parents nourrissent jusqu’à leur envol.

Nidifier : construire un nid.

Oologie (ou ovologie) : domaine de la zoologie qui concerne l’étude des œufs des ovipares, et particulièrement ceux des oiseaux, ainsi que la nidification et la couvaison. L’oologie est aussi le fait de collectionner les coquilles d’œufs.

Paléarctique : la plus vaste des écozones de la Terre. Elle inclut l’Europe, le Nord de l’Asie, le Nord de l’Afrique et une partie de la péninsule arabe.

Panneaux alaires : couverture des barres alaires des rémiges (voir le site suivant pour plus d’explications : https://valeryschollaert.wordpress.com/les-barres-alaires-des-couvertures/)

Parade nuptiale : démonstration souvent stéréotypée d’un individu destinée à séduire un partenaire sexuel pour le disposer à la reproduction.

Parotiques : les plumes parotiques sont les plumes de la joue de l’oiseau.

Peigne : petites dents observées sur les plumes du bord d’attaque de l’aile (partie de l’aile qui fend l’air) des rapaces nocturnes permettant d'étouffer le bruit du vol.

Pelote de réjection : boulette plus ou moins oblongue de diamètre variable, constituée de déchets indigestes (poils, os, arêtes, écailles, éléments chitineux d'insecte, de débris de coquille, graines…) que certains oiseaux régurgitent (rapaces nocturnes, goélands…).

Période nuptiale : période de reproduction.

Peupleraie : plantation de peupliers

Plaine d’inondation forestière : la plaine d’inondation forestière est généralement une zone plate ou légèrement en pente adjacente au chenal de la rivière qui est inondée au cours des crues en forêt.

Plumage d’éclipse : plumage discret que les canards mâles arborent lors de la mue complète de leurs plumes de vol. Ne pouvant plus voler lors de cette période, ils deviennent alors plus vulnérables face aux prédateurs. Le camouflage est donc de mise.

Programme PRAIRIE : programme financé par la région Île-de-France:Programme Régional Agricole d'Initiative pour le Respect et l'Intégration de l'Environnement

Rectrice : longues plumes rigides de la queue qui servent à diriger le vol et, pour certains oiseaux, de point d’appui.

Rémiges primaires : grandes plumes du bout des ailes le long des os de la « main » et qui permettent la propulsion de l’oiseau.

Rémiges secondaires : plumes de vol de l'avant bras de l'oiseau.

Ripisylve : un environnement ripisylve (étymologiquement du latin ripa, « rive » et silva, « forêt ») est l'ensemble des formations boisées, buissonnantes et herbacées présentes sur les rives d'un cours d'eau, d'une rivière ou d'un fleuve. 

Saproxylophage : espèce qui consomme du bois mort ou en décomposition

Scapulaires : plumes de l’épaule.

Schorre : Partie haute de la zone vaseuse d'un littoral, submergée seulement aux grandes marées, où croît une végétation herbacée qui fixe partiellement la vase et peut être pâturée (prés-salés).

Septentrional : du nord, situé au nord (s'oppose à méridional).

Sourcil : marque allongée, contrastée (claire sur fond sombre ou inversement), située au-dessus des yeux de certaines espèces ayant une fonction d'attirance sexuelle et de reconnaissance. C'est un bon critère de détermination. (Synonyme : raie sourcilière).

Sous-caudales : plumes situées sous la queue de l’oiseau.

STOC : programme de sciences participatives du muséum et de la LPO, Suivi Temporel des Oiseaux Communs

Sympatrie : Caractérise le fait que deux populations d'une même espèce partagent un même territoire mais ne s'hybrident pas. Il s'agit d'une première étape de la spéciation, c'est-à-dire la formation de deux espèces distinctes.

Taillis sous futaie : régime de peuplement forestier hybride, qui mélange le régime de futaie (bois ou forêt de grands arbres adultes plantés par l’homme) et le régime de taillis (peuplement d'arbres issus de la reproduction végétative de souches, donnant un bouquet de tiges nouvelles). On y trouve donc deux niveaux de végétations bien distincts. Ce régime n’est plus pratiqué aujourd’hui.

Tendon plantaire : tendon de la plante des pieds.

Terre arable : se dit d’une terre qui peut être cultivée, labourée.

Tertiaires : plumes de vol les plus à l’extérieur de l’aile et les plus grandes.

UICN : Union internationale pour la conservation de la nature : C’est le plus vaste réseau mondial de conservation de l’environnement. Elle rassemble plus de 1000 gouvernements et ONG et près de 11 000 scientifiques et experts bénévoles répartis dans 160 pays. Elle appuie la recherche scientifique, informe les collectivités et met en place des programmes de conservation et de préservation de la nature et de l'environnement (en anglais IUCN). Les statuts de protection au niveau mondial et au niveau national qui sont donnés dans les articles de notre rubrique sont issus des listes rouges établies par l’UICN.

Vermiculé : orné de petites stries sinueuses

Vibrisse : plume dépourvue de barbes à allure de long poil ou de soie raide située à la racine du bec de bon nombre d'insectivores. Elles pourraient aider à prendre ou à retenir la nourriture.

Xylophage : qui se nourrit de bois.

Zygodactyle : oiseau possédant à chaque patte deux doigts en avant (les deux doigts médians) opposés à deux doigts en arrière (les deux doigts externes), spécificité commune aux coucous et à d’autres oiseaux grimpeurs comme les pics et les perroquets.

Zone intertidale : zone de balancement des marées. Partie du littoral située entre les limites extrêmes des plus hautes marées et des plus basses marées.